L’exposition est consacrée au fil du soie, aux tissus en soie utilisés par les paysans du sud de la Roumanie pour la créations de leurs costumes traditionnels ou accessoires.   Borangic. La soie dans la tradition vestimentaire roumaines nous fait découvrir des rares exemplaires, de blouses, d’écharpes/marame, de costumes traditionnelles créées au sud du pays à partir du fil de soie. Depuis quelques siècles la soie est utilisée dans les créations des costumes populaires festives et on y voit la richesse et l’élégance de ces créations.  La découverte du fil du soie remonte à 4500 avant J.C en Chine, ensuite on le retrouve dans la période gréco romane.  A partir du 12eme  siècle la sériciculture se répande dans toute l’Europe et dans la Valachie par l’intermédiaire des marchands. Depuis le 19eme siècle la soie entre dans la production domestique des ménages roumains.  Les pièces exposées sont des illustrations de la tenue populaire roumaine de fêtes à laquelle s’ajoutent quelques signes spécifiques locaux. Ces signes avaient une fonction sociale et symbolique particulière, soulignant le besoin de prestige et de représentation. De cette manière, les règles vestimentaires de cérémonie et les langues étaient respectées.

Nous remercions la Commission permanente roumaine  auprès du Conseil de l’Europe Strasbourg et M Ambassadeur   E. S. Ioan JINGA, représentant permanent de a Roumanie au Conseil de l’Europe de nous avoir permis ce vernissage.

Nous remercions  Madame Doina MARIAN, Directrice de l’Institut culturel Paris, Roxana DECA, Musée d”Olténie Craiova, Niculina STOICAN, Le groupe Folklorique “Maria Tanase”, Daniela IANCU, Raluca PRELIPCEANU,  Arche Culturelle Paris.

(Visited 14 times, 1 visits today)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close Search Window