Dans le cadre du projet « La diaspora roumaine en France. Les étapes d’une migration » financé par le Ministère des Affaires Etrangères Roumain à travers le Département pour les Roumains d’Ailleurs, nous avons mené une recherche sur deux volets, d’un côté sur les élites roumaines en France et dans le cadre de ce volet nous avons proposé trois périodes pour la migration des élites. Par conséquent, nous allons étudier les élites qui sont arrivées pendant le communisme, celles qui sont arrivées après la chute du communisme, au début des années 1990 et, finalement, celles qui sont venues après 2000, lorsqu’il y avait une possibilité de libre circulation.

D’un autre côté, nous avons étudié la migration peu qualifiée où les travailleurs dans le bâtiment prédominent, qui caractérise la période post-communiste. Dans le cadre de cette migration nous pouvons également identifier plusieurs sous-périodes marquées par plusieurs changements. Afin de mener à bien nos recherches nous avons employé plusieurs sources statistiques : celles de l’INSEE, celles de l’OCDE, celles d’Eurostat, mais nous avons fait également une recherche qualitative qui repose sur des entretiens semi-directifs. Enfin, nous nous proposons de réaliser une cartographie de la diaspora roumaine en France.

Equipe du projet: Raluca Prelipceanu, économiste, docteur en économie des migrations, coordinatrice

Daniela Iancu, ethnologue, docteur en ethnologie

Cornelia Ungureanu, sociologue

Alexandru Victor Andrei, statisticien

Partenaires:

L’Institut de Sociologie de l’Académie Roumaine

Institut Convergences Migrations, CNRS

(Visited 37 times, 1 visits today)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close Search Window